218 rue Jean Jaurès, 94700 Maisons-Alfort     01.43.75.48.14.      ce.94124c@ac-creteil.fr

"Dans la peau d'un ballon"

Les élèves de 6è ZOLA ont participé au concours l’Ecrire et le Dire.

 

Mmes Grézillier et Le Guénédal, aidées de M Same et Mme Magnier ont fait écrire les élèves qui ont produit le texte que vous pouvez lire plus bas. Les élèves l'ont ensuite mis en voix, et l'enregistrement a été primé : ils ont été classés 2è de l'Académie !!!!

 

FELICITATIONS

 

DANS LA PEAU D’UN BALLON

 

PARTIE 1 : L'INDE

 

LE BALLON : Hé ! Ho !… tu fais quoi, petite, avec cette machine à coudre, là ?! Ca me pince ! Hé, mais ça me transperce ! Arrête !

LE CONTRE-MAITRE : Allez ! Dépêchez-vous ! Je vous rappelle que ces ballons doivent être prêts pour mai 2018 ! Hé, toi ! Où tu en es avec ton ballon ?

LA PETITE FILLE : Il est passé à la machine à coudre. Il faut maintenant que je le finisse à la main . (un coup est donné) Aïe !

LE BALLON : Mais pourquoi il a frappé cette petite fille ? C’est bizarre d’ailleurs que des enfants travaillent dans cet atelier… Ils ne se parlent pas, ils ont l'air tristes....

LE CONTRE-MAITRE : Arrête de pleurer ! Je te rappelle que tout doit être prêt pour le mondial 2018 !

LE BALLON : Je rêve ou il a dit mondial 2018 ?! Je vais aller en Russie ! Jouer avec mes footballers préférés ! C’est génial ! Quel honneur ! Je n'en reviens pas !

 

PARTIE 2 : VERS LA FRANCE

 

ANNONCE AU HAUT-PARLEUR : Départ du cargo 19760 pour la France !

LE BALLON : Hein ? Quoi ? La France ? On va pas en Russie ? Hé toi, là le ballon jaune ! On va pas en Russie ?

LE BALLON JAUNE : Mais tu croyais quoi ? Tu croyais vraiment que tu allais jouer au Mondial ? T’es comme tous les autres ballons qui sont dans ce container. Tu vas être vendu dans une boutique d'articles de sport à Créteil Soleil.

LE BALLON : Ah bon ? Pas de Russie pour moi, alors ? Bon... Au moins, ça m’évitera de prendre des coups de crampon toute la j… Hé, vous trouvez pas que ça secoue beaucoup, là... hé, ça tangue même sacrément, là. J'ai l'impression que c'est une tempêêêêêêêête !

LES AUTRES BALLONS :(ensemble) Aaaaaaaaaaaah ! Nooooooooooooooon !

 

PARTIE 3 : L'ALGERIE

 

LE BALLON : Ouf ! Je suis enfin sur la terre ferme. Quand le container est tombé à l'eau et s'est ouvert ; j'ai cru que j'allais crever ! Où suis-je d'ailleurs ? Si ça se trouve c'est la France ! Oh ! Mais voilà une bande d'enfants !

AMI 1 : Ssahbi regardez là-bas, wahda ta balloon

AMI 2 : Chabba. Ssahbi, chouf le ballon !

AMI 3 : ll est chabba anna khouya !

LE BALLON : Mais, ce n'est pas du français ça ! Et puis, depuis quand il y a des chèvres à Paris ?

AMI 4 : Je vais ramasser ce ballon avant que les chèvres ne le massacrent !

AMI 1 : Non c'est moi !

AMI 2 : Non moi !

IBRAHIM : Stop ! Arrêtez ! Personne d'autre que moi ne touchera à ce ballon ! J'ai été sélectionné comme ramasseur de balles pour le Mondial. Je vais aller en Russie ! Je vais rapporter ce ballon là où il est censé être. Je pars en avion avec toute ma famille et on va dormir dans un grand hôtel.

LES AUTRES ENFANTS : Non ? C'est pas vrai ! C'est vrai ? Dis, c'est vrai ?

IBRAHIM : Mais bien sûr que c'est vrai ! Vous me connaissez pas ! Et même que je vais voir les plus grands joueurs : Ronaldo, Messi, Neymar...

LE BALLON : Oh ! Ce gamin est merveilleux ! Quelle chance j'ai d'être tombé sur lui ! Je vais enfin partir en Russie pour vivre le Mondial.

 

PARTIE 4 : ENFIN LA RUSSIE ?

 

COMMENTATEUR SPORTIF 1 TV : Nous sommes toujours sur le match France-Russie. Oh mais attendez, qu'est-ce que je vois ? Samuel Umtiti qui la passe pour Pogba,  Pogba qui drible, Pogba qui tire...

COMMENTATEUR SPORTIF 2 TV : Et buuuut !

COMMENTATEUR SPORTIF 1 TV : Gooooooaaaaaaaaaal !

LA VOIX DANS LE HAUT-PARLEUR (en russe d’abord) : 1-0 pour l’équipe de France. Et maintenant c'est la mi-temps. Ils ont très bien joué.

LE PERE : Allez, viens manger Ibrahim, le couscous, il va refroidir, et pose ton ballon.

LA MERE : On t'a dit quoi ?

IBRAHIM : Encore un chouia, maman. S'il-te-plaît, c'est la mi-temps !

LA MERE : Bon, on t'avait prévenu. J'éteins la télé et en plus je te confisque ton ballon.

LA MERE :  La prochaine fois, tu nous écouteras.

LE BALLON : Hé ! Mais où est-ce que vous m'emmenez, monsieur ? Déjà que je devais aller en Russie et que je me retrouve coincé en Algérie !Hé mais vous n'allez pas me poser là, derrière cette grande baie vitrée, en plein cagnard ? Hé J'ai chaud là ! Ça brûle ! (On entend le ballon qui se dégonfle) Qu'est-ce qui m'arrive ! Je ne me sens pas très bien... Je crois que je me dégonfle...

 

 

 

Please reload